Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 09:00

Il n'y a pas très longtemps, l'Europe a failli mettre fin à son aide alimentaire en faveur des associations qui ont pour mission d'aider les familles les plus démunies, et ce dans le cadre du PEAD (Plan Européen d'Aide en faveur des plus Démunis).

 

Face à une mobilisation des associations les plus représentatives, dont la notre, et devant l'évidence criarde que, plus que jamais, les besoins s'avèrent et se révèleront au contraire et malheureusement toujours plus importants, un sursis avait été accordé, entériné d'un report de la décision couvrant encore l'année 2013.Airfood project 3

L'échéance de statuer à nouveau sur l'avenir de l'aide Européenne arrive sur le devant de la scène car le 23 novembre, les chefs d'Etat européens délibèreront sur ce sujet.

 

D'ici cette date, il importe de sensibiliser au maximum l'opinion, les institutions et tout ce qui est susceptible de peser d'influence pour amener les chefs d'Etat à reconnaître l'extrème importance de cette aide sans laquelle les associations concernées sur le terrain ne pourront plus convenablement assumer leurs missions et seront contraints hélas de laisser une masse gigantesque de personnes en insuffisance alimentaire sur le bord du chemin (130 millions de repas risquent ainsi de disparaître...).


A chacun donc d'utiliser les moyens à sa disposition, réseaux sociaux, Twitter, Facebook, blogs, relations, réseaux, etc... pour alerter l'opinion et faire adhérer au projet "Airfood" (nourriture virtuelle !...) qui risque d'être le lot de millions de personnes en Europe après 2013 si, par malheur, cette dernière décide de ne plus reconduire son aide...

 

Les explications et les détails de ce projet se trouvent rassemblés et illustrés à cette adresse :  The Airfood Project  

 

Airfood project 1

 

Ci-dessous, quelques extraits qui aident bien déjà à en cerner les enjeux et la problématique (cf entre autres le chapître 5).

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


Depuis 25 ans, l’aide alimentaire européenne permet de répondre aux besoins alimentaires les plus urgents de plus de 18 millions d’européens précaires – grâce à la distribution, non d’argent mais de denrées agricoles en surplus, via les ONG. Il permet à la fois de fournir de la nourriture à ceux qui en ont le plus besoin, de lutter contre le gaspillage et d’offrir à ses bénéficiaires un moment d’écoute et de solidarité indispensable. Bref, c’est un projet humanitaire peu coûteux, pragmatique et efficace…

 

Position commune des associations françaises L’aide alimentaire européenne: une priorité absolue

La Fédération Française des Banques Alimentaires, la Croix Rouge, les Restaurants du Cœur et le Secours populaire français s’unissent pour lutter pour le maintien d’une aide alimentaire européenne à la hauteur des besoins grandissants des populations fragilisées dans un contexte de crise aggravée.

La sauvegarde d’un programme européen d’aide alimentaire est essentielle au-delà de 2013 afin de permettre aux associations européennes de continuer à œuvrer en faveur des plus démunis en apportant un soutien et une écoute indispensable à l’accompagnement et à l’inclusion sociale de chacun.

Le 23 novembre 2012 aura lieu la délibération en Conseil des chefs d’Etats européens.  Nous alertons les institutions européennes et françaises de l’urgence et de la gravité de situation et souhaitons que l’Europe prenne ses responsabilités, en affirmant son engagement de solidarité en faveur des hommes et des femmes qui y vivent.

Les chiffres montrent que le nombre d’européens vivant en dessous du seuil de pauvreté et bénéficiant de l’aide alimentaire ne cessent de croître tandis que les prix des matières premières flambent. De plus, la perspective légitime de l’ouverture de ce programme à tous les états induit de nouveaux besoins. Le budget du nouveau dispositif ne saurait être inférieur aux enveloppes existantes, mais devrait même être augmenté afin de couvrir les besoins mesurés par la Commission Européenne, soit 4,75 milliards d’euros, pour permettre de répondre aux objectifs que l’Europe s’est fixés à l’horizon de 2020 en matière de lutte contre la pauvreté.

Il nous semble alors aujourd’hui essentiel d’alerter les pouvoir publics de la nécessité d’un programme européen garantissant un droit fondamental et un besoin vital, celui de l’accès à une alimentation suffisante, de qualité et équilibrée.

Les associations françaises souhaitent mobiliser les pouvoirs publics mais également les opinions publiques pour un véritable pacte européen de solidarité. Dans les années 80, une idée généreuse a permis la mise en place d’une politique européenne d’aide alimentaire. Elle constituedepuis un outil indispensable à la sécurité alimentaire de plus de 18 millions d’Européens.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Ainsi, pour ne pas que...

Airfood project 2

 

... merci par avance à toutes et à tous d'aller sur ce site  The Airfood Project


- et dites oui à la reconduction de l’aide alimentaire européenne

- rejoignez le mouvement et, si votre esprit créatif vous y incite,   

- devenez un Air Fooder !

 

Billet post daté du 27 novembre : comme on le sait, le vote du budget global a été reporté... dont acte et à suivre !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Restos du Coeur Oise - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires